Cobayes pour la science

Qu’ont en commun Marie-Anne et Jacqueline ? Pas grand chose si ce n’est qu’elles ont toutes les deux participé à l’étude scientifique SU.VI.MAX. pour la prévention des cancers et des maladies cardio-vasculaires  pendant huit ans sans savoir si elles prenaient des vitamines et des minéraux ou du placebo. Nous les avons suivies jusqu’à l’annonce des résultats où les 13000 participants à l’étude attendaient le verdict délivré par le professeur Hercberg, himself !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s